MXD

Après avoir multiplié les excès sonore depuis 1998, à traver 5 albums, MXD prend le temps de se regarder dans la glace, histoire de contempler les dégâts.

C’est ainsi que le trio, composé de Solex aux machines, de Drop à la gratte et de Duja au crachoir, propose une sorte de bilan d’activités nommé “The Extent of Damages”.

Une étendue des dégâts qui regroupe ce qui a fait la force et l’originalité de ce groupe unique : des rythmes electro qui tabassent, des synthés tire-larmes, des voix aussi gutturales que mélodiques et des guitares chirugicalo-ferroviaires !

Du rock électronique qui suinte le gras et le vécu, mariant sant peine le metal aux sonorités urbaines, la power-pop intelligent aux hypnoses digitales.

MXD et “The Extent of Damages”, la preuve par 6 qu’il est possible de secouer les cervicales comme un bourrin tout en dansant façon Travolta !